Toute vinification doit se faire dans le respect du millésime...

 

Ce sont les conditions climatiques, le cycle végétatif, qui déterminent avant tout l'état des raisins et de la vendange. Un soin constant porté par le vigneron à l'état sanitaire de sa vigne lui permet de choisir la date idéale de vendange pour chaque parcelle. C'est un véritable dialogue qui s'instaure entre le vigneron et le végétal.

Les vendanges sont faites à la main, les vendangeurs ne sélectionnent que les plus jolis fruits.

Pour les Châteauneuf du Pape rouges, nous préférons un égrappage total. Les cuves inox thermo-regulées et le pigeage pneumatique permettent un bon contrôle des températures ainsi qu'une extraction douce et optimale. Après une macération à froid (12°C) de deux à trois jours la cuvaison va durer entre trois et quatre semaines avec des remontages quotidiens. Privilégiant le jus de goutte, nous réincorporons éventuellement des jus de presse en fonction de leur qualité. Pour le Châteauneuf du Pape blanc nous faisons le choix de la maturité qui apportera au vin une richesse et une complexité aromatique dignes du terroir.

 

Nos cépages blancs (Grenache blanc, Clairette et Roussanne) sont vendangés et élevés ensemble. La vendange est faite le matin pour bénéficier de la fraîcheur, puis les raisins sont pressurés directement et mis en cuve pour un débourbage de 24 à 48 heures à 10°C. 

Les jus sont ensuite entonnés en barriques neuves, vinifiés autour de 16°C puis élevés pendant un an.

Nous aimons mettre nos vins le plus tôt possible en barrique sans attendre que la fermentation malolactique soit achevée. La cuvée Côte Ronde est ainsi entonnée dès après l'écoulage, au mois d'octobre. Nous pratiquons un élevage séparé du Grenache et de la Syrah, du fait de la différence de maturité marquée entre ces deux cépages à Châteauneuf. Ce choix nous permet de rechercher la meilleure harmonie, le plus bel équilibre dans notre travail d'assemblage et d'élaboration de nos cuvées.

Notre Côtes du Rhône rouge est issu de vignes de Grenache, Syrah et Mourvèdre d'une quarantaine d'année. Nous recherchons avant tout une vinification orientée vers le fruit, afin d'obtenir des arômes de fruits rouges et une fraîcheur qui conviennent à des vins à déguster dans leurs jeunes années.